Benoit Costil : « Après ça, vous tirez la gueule pendant presque 48h, ce n’est pas facile pour nous… »

Benoit Costil

 

Benoit Costil a tenu à rappeler que, si les supporters girondins et tous ceux attachés au club ne vivent pas un bon week-end après une défaite, ce n’est pas non plus le cas des joueurs et de lui particulièrement, comme après cette rencontre face à l’AS Monaco. « Ça ne fait jamais plaisir et ce n’est jamais la joie quand vous faites une série de résultats négatifs. A titre perso, mon week-end n’est pas le même après Monaco qu’après Guingamp, très clairement. Avec la famille, vous tirez la gueule pendant presque 48 heures. Ce n’est pas facile pour nous, pour les proches. On préfère un week-end avec la victoire, forcément que c’est mieux. Le lundi, c’est difficile, et après on se remet au travail parce qu’il n’y a pas le choix. On ne va pas s’apitoyer sur nos sorts. Tout sportif de haut niveau connait ce genre de période et se doit de relever la tête et ce n’est pas en tirant la gueule que ça va s’arranger. Il faut garder cette joie de vivre et travailler, avancer… Avec du bon travail, ça va revenir, on a de la qualité donc il n’y a pas de raisons ».

 

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des