Marius Trésor : « J’ai encore en tête ce premier but, qui me reste un peu en travers de la gorge »

Marius Trésor

Marius Trésor

Marius Trésor est revenu sur le match entre Bordeaux et Monaco, qui a une nouvelle fois vu les Bordelais avoir des difficultés offensives. L’ancien joueur des Girondins a également pointé du doigt l’erreur de la défense sur le premier but Monégasque. « Ça fait trois matches de suite que Bordeaux a du mal à marquer. En début de saison, ça avait l’air de mieux se passer. J’ai encore en tête ce premier but, qui me reste un peu en travers de la gorge car c’est un but très évitable. Youssouf Sabaly fait une grosse erreur. Il fait la passe à Malcom et de suite, il se projette vers l’avant. Malcom se retrouve un peu pris entre deux parce qu’il ne peut pas se retourner pour redonner à Sabaly. Alors que si Sabaly reste en retrait, c’est beaucoup plus facile de repartir après. Le reste de la défense n’est pas remonté et on s’aperçoit que Youssouf Sabaly, qui participait à l’action, son retour, n’est pas assez rapide pour compenser la perte de balle. Ça permet à Monaco d’ouvrir le score et à partir de là, ça devient plus compliqué pour les Girondins. Normalement, on doit accompagner et là, l’axe central est resté et n’a pas accompagné l’action. On voit que Youssouf Sabaly part mais il n’y a personne derrière. Malcom perd le ballon et c’est un boulevard pour les Monégasques ».

 

Sur le deuxième but, il souligne la passivité des joueurs sur l’action. « C’est le gros problème des Girondins. On donne l’impression d’avoir du mal à être près du joueur pour l’empêcher à évoluer. On est toujours un peu loin et on le voit sur le deuxième but de Lemar, quand Lerager arrive et ouvre les bras pour laisser passer Lemar car s’il le touche, c’est faute. Si on fait l’effort au départ, il n’y a pas ce genre de situation ».

 

GirondinsTV

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des