Stéphane Martin : « L’objectif légitime, c’est de ne plus perdre d’argent »

Nicolas De Tavernost, Stéphane Martin

 

Depuis plusieurs saisons, le club affiche un déficit d’environ 10 millions d’euros par an. Pour le président des Girondins, Stéphane Martin, ce n’est pas une surprise. Il réitère en expliquant, une nouvelle fois, que Nicolas De Tavernost n’est pas vendeur. « Le football est un sport où peu d’actionnaires se sont d’illusions sur la possibilité de dégager des bénéfices. Nous sommes la seule filiale du groupe qui perd de l’argent, même si on ne nous fixe pas les mêmes contraintes qu’une entreprise classique. L’objectif légitime, c’est de ne plus perdre d’argent […] Nicolas de Tavernost est très attaché au club. Il y a une vraie volonté d’accompagner les Girondins au moins jusqu’en 2020 et la fin de son mandat actuel. Après, il faudra voir s’il repart pour un nouveau mandat ou non. Le football est une activité économique très atypique. Pour le moment il n’y a ni volonté, ni démarches actives pour vendre le club. Et si un jour vente il y a, ce sera uniquement pour permettre aux Girondins de franchir un palier ».

 

La Tribune

5
Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
5 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
5 Comment authors
Brahim El MardLaurent ViuFabrice RebiscoulbatlesBenjamin Meaume Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Brahim El Mard
Invité

Il a oublier un club de foot ce n’est pas rentable a part certain club ou les bank et sponsors renflou les caisse sans discuter pour limage mais bordeaux nest malheureusement pas un club qui gagne de l’argent et moin pour les sponsor

Laurent Viu
Invité

Non ! l’objectif c’est le spectacle !

Fabrice Rebiscoul
Invité

On ne parle jamais de projet sportif! Ils font comment Monaco en étant remonté en ligue 1 il y a 5 ans?

batles
Membre
batles

T’as rien compris au Football professionnel Stephane t’es crédible aux yeux de personnes !!! tu parles comme un chef d’entreprises ou comme un banquier mais les grands propriétaires de clubs qui gagnent ils ne se posent jamais cette question en pensant comme ça tu gagneras jamais rien !!!! il faut savoir investir intelligemment à la limite mais sans jugement pour l’intrant vous démontrez tous le contraire, ça manque cruellement de compétences et de professionnalisme dans se club.

Benjamin Meaume
Invité

En commençant par faire une équipe compétitive pour attirer du monde ça serait déjà un bon début non ?