Rost : « C’est toujours le problème, quand on table trop le jeu sur un seul joueur… »

Laisser un commentaire