Stéphane Martin : « J’étais inquiet après Amiens, après Monaco un peu moins »

Réagissez à l'article ↓

33 Commentaires sur "Stéphane Martin : « J’étais inquiet après Amiens, après Monaco un peu moins »"

  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Yannick Bertrand
Invité

Hé président….aulas cette après midi il fait 10euros la place ….son stade sera pleins……il est comme il est mais il a tout compris pour remplir son stade…..

Yannick Bertrand
Invité

Hé président….aulas cette après midi il fait 10euros la place ….son stade sera pleins……il est comme il est mais il a tout compris pour remplir son stade…..

Alain Poune
Invité

C’est bien on se rassure dans la défaite

Arnaud Drouillard
Invité

C’est quoi ce président en carton

Albanovic Girondins
Invité

C es clair exactement

Jeff Cognac Schweppes
Invité

Nous si.

Franck Valsaint
Invité

Un président ne devrait pas dire ça. Parler de cette façon c’est vénérer la défaite, Parler de cette façon c’est encourager Gourvennec à poursuivre dans la voie de la médiocrité. Comment Gourvennec peut t-il se remettre en question, chercher des solutions quand il entend son président dire « On a perdu mais dans le contenu c’était bien.. » Faudrait lui rentrer dedans.

Thibault Cormenier
Invité

Pitoyable

namaste
Membre

il a raison le président, il y a de quoi être rassuré car on a tenu une mi-temps face à un prétendant au podium. Car quand tu bats dans la douleur Troyes, Metz, Toulouse et que tu n’arrives pas à battre Angers, Lille ou Nantes et que tu te fais battre par Amiens, (et que tu te fais sortir des le 1er tour d’UEFA par un illustre inconnu) et bien tu joues le maintien et pas plus

Greg Sampaio
Invité

tg stp