Rolland Courbis : « J’étais entraîneur de Bordeaux et j’ai enterré une corne qui possédait certains pouvoirs dans le rond central »

2 réponses

Laisser un commentaire