Alain Roche : « Un petit grain de sable s’est mis dans la machine, le doute s’est installé « 

Alain Roche

 

Lors du débrief de Bordeaux-Monaco sur le plateau de Canal+, Alain Roche est revenu sur les différents faits du match. « On retiendra surtout la belle récupération de Jorge sur ce premier but, qui avait débuté cette deuxième mi-temps en fanfare. C’est lui qui intercepte et qui devance Malcom, qui attendait ce ballon. Derrière, on pense qu’il rate son centre, mais c’est à destination de Moutinho. Il remise ce ballon, et derrière le contrôle est parfait de Baldé, qui met son corps en opposition pour contrôler ce ballon pour empêcher le retour du défenseur […] Sur le deuxième, quelle transversale de Glik, directement sur Lemar. Et derrière, quelle passivité de la défense bordelaise, cinq joueurs qui le regardent. C’est vrai que l’on ne peut pas intervenir dans la surface de réparation, mais ça manque de solidarité et de présence. Il y a aussi une erreur de Costil, qui tarde à réagir et qui manque de vivacité avec ses pieds. Beaucoup de liberté pour Lemar, qui était en feu ce soir […] Sur l’occasion de Cafú, qui rate sa tête pour moi. Elle est piquée, il doit mieux faire. Mendy qui attend et qui ne voit pas le défenseur dans son dos, Jemerson, qui sort ce ballon […] Bordeaux aurait pu marquer, ils ont eu des situations, mais n’a pas été aussi réaliste, comme l’a été Monaco ».

 

Le consultant s’est également exprimé sur la mauvaise passe et la mauvaise série de son ancien club, les Girondins de Bordeaux. « Cela ne se joue pas à grand-chose. Un petit grain de sable s’est mis dans la machine. Il y a des essais ce soir qui ont été fait par Jocelyn Gourvennec, en mettant Vada et Lewczuk. Cela ne tient pas à grand-chose. S’ils ouvrent le score, c’est peut être différent. La cohérence est importante aussi. Dès qu’elle encaisse un but, on a vu que cette défense se délite aussi. Ils laissent beaucoup d’espaces entre les lignes, on a vu beaucoup d’espaces. Le doute s’est installé dans cette équipe. Maintenant, se profile Rennes et surtout Marseille à domicile. L’état d’esprit c’est important, mais ce n’est pas suffisant. A défaut d’être brillant, il ne faut pas encaisser de buts. Ce n’est pas le cas ce soir, Ils ont été naïfs dans la récupération et peu vigilants à la perte de balle. Mais aussi passifs en défense, il va falloir être plus agressif en phase défensive ».

 

Retranscription Girondins4ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des