Philippe Fargeon : « C’est beaucoup plus fébrile qu’avant donc il faut en profiter »

bordeaux-monaco2

 

Philippe Fargeon a évoqué la prochaine rencontre des Girondins de Bordeaux face à l’AS Monaco. « Ils ont perdu contre Nice, Lyon, Porto… Contre les grandes équipes, ils ont du mal aujourd’hui […] On ne peut pas être champion de France et demi-finaliste de Ligue des Champions, puis disparaître, donc c’est normal qu’ils soient encore là cela dit. On les sent juste plus fébriles, et on sent qu’ils ont eu du mal à remplacer les joueurs qui sont partis. Cinq pièces maîtresses sont parties. Aujourd’hui, ils ont toujours des compétences. Simplement, ils ont des difficultés contre des équipes qui jouent. Il y a peut-être quelque chose à jouer là-dessus. Bordeaux est une équipe dure à jouer. Venir à Bordeaux s’imposer… Il faut qu’on persiste et qu’on continue d’être invaincu à Bordeaux ; c’est aussi un objectif […] L’année dernière, on a perdu à la maison parce qu’on prend un but au bout de cinq minutes. Et derrière, ils marquent tout de suite aussi… Il faut éviter, contre ce genre d’équipe, de prendre des buts rapidement. On sait très bien que les entames aujourd’hui, c’est notre point faible […] Il faut montrer qu’on peut jouer contre eux, imposer notre jeu, et leur poser des problèmes. Ils ont une défense très intéressante, mais ils en prennent quand même pas mal. C’est beaucoup plus fébrile qu’avant donc il faut en profiter. On a une attaque qui peut faire la différence, un Malcom qui devrait être remis de son petit pépin, et avec Kamano, j’espère qu’ils vont montrer que contre les grandes équipes aussi ils sont capables de faire de bonnes choses ».

 

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever

2 réponses

  1. Et nous non peut être match nul à la maison contre Nantes défaite a Amiens c est vrai ont aient pas trop fébrile nous

Laisser un commentaire