Jocelyn Gourvennec : « Le collectif fonctionne un peu moins bien que l’année dernière mais ça reste une équipe forte »

Monaco

Jocelyn Gourvennec a donné ses impressions sur Monaco leur prochain adversaire en championnat. Une équipe championne de France en titre qui semble moins bien armée que la saison passé. « Ils sont moins dominateurs mais ils sont encore présents. Ils ont joué à un tel niveau l’année dernière que c’est difficile, en ayant perdu cinq joueurs ultra-majeurs, qui sont partis, de refaire un collectif et d’avoir le même niveau. Peut-être qu’à un moment donné, ils l’auront ce niveau-là. Le Monaco de l’année dernière, c’était la construction de Leonardo Jardim sur la troisième saison. Là, ils repartent sur quelque chose de neuf, avec une base, mais des joueurs nouveaux qui doivent s’intégrer. Le collectif fonctionne un peu moins bien que l’année dernière mais ça reste une équipe forte […] Ils sont un peu moins dominateurs. L’année dernière, ils étaient très performants et sur attaques placées, et sur les transitions très courtes. Ils ont assommé beaucoup d’équipes dont nous sur des attaques ultra-rapides de 4-5 secondes, avec des récupérations basses où ça se finissait avec beaucoup d’efficacité. Dans des saisons comme ça, vous vous trouvez les yeux fermés, vous pouvez frapper d’où vous voulez, ça rentrera. Ils étaient en état de grâce l’année dernière. Il y a des joueurs un peu différents maintenant, des joueurs aussi qui émergent. Mais ils ont toujours Lemar, Falcao, Fabinho… Ce sont des joueurs majeurs […] Ils ont tout l’axe qui n’a pas bougé finalement. Subasic, les deux centraux, Fabinho, Lemar et Falcao. L’ossature. Ils ont simplement modifié autour […] Tielemans, on ne va pas le qualifier comme ça aujourd’hui, mais c’est pour moi un futur grand joueur. Il a tout, il sait tout faire. Ça reste un jeune joueur encore, mais il sait tout faire et il va s’imposer ».

 

Mais pas de quoi impressionner le technicien breton qui veut voir ses joueurs jouer leur chance à fond. « On sait que c’est une équipe forte, mais on est chez nous. On doit retrouver de l’allant, du peps, on doit mettre le public avec nous. Ces matches-là avaient été plus difficiles l’année dernière, mais on doit montrer que cette année on a franchi un palier, même si la semaine dernière ce n’était pas ça. Dans le foot, tout va très vite, et ce que je retiens c’est l’état d’esprit du groupe. Je pense qu’ils sont revanchards, et il va falloir le montrer ». Il a également donné son avis sur l’atout numéro 1 de Monaco, Radamel Falcao, qui est finalement forfait pour le match de samedi. « C’est un très grand buteur sur le plan mondial. Il avait eu ses deux années après blessure, ses deux prêts en Angleterre, qui n’avaient pas bien fonctionné. Il y a une résurrection à son retour à Monaco l’année dernière. Il montre le grand joueur qu’il est. C’est un vrai finisseur, un vrai buteur, il a cet instinct-là. Il ne se trompe pas. Il fait partie des grands buteurs du foot […] Le sens du jeu et le sens du but, ça ne se perd pas. La confiance peut être altérée, mais ça ne se perd pas ».

 

GirondinsTV

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des