Jocelyn Gourvennec : « Malcom est très apprécié de tout le monde dans le vestiaire »

Malcom

Il y a quelques jours, France Football a évoqué le fait qu’il y ait une fronde anti-Malcom du vestiaire ce qui aurait poussé Jocelyn Gourvennec à le mettre sur le banc. L’entraineur bordelais a tenu à répondre à cela. « Il y a eu un article que je trouve totalement malhonnête de la part de ce journaliste, que je ne connais pas. Les choses ont été dites et expliquées. Je n’ai jamais eu besoin d’artifices pour mettre un joueur sur le banc de touche, ou en tribunes, voire de le laisser à la maison. Quand il y a des décisions à prendre, je les dis, je ne me cache pas, je les prends. Dans le cas de Malcom, il a eu une alerte musculaire importante à deux jours du match. En accord avec le staff médical, et avec le sien, on a décidé de le ménager sur ce match et de l’utiliser éventuellement, puisqu’il se sentait bien le jour du match, si ça ne se passait pas bien. Ce que j’ai fait. Il y a eu une prise de risques sur ses vingt minutes de jeu parce qu’on n’était pas sûr que ça aille au bout. Ça n’a pas eu d’effets sur le résultat et ça n’a pas eu d’effets sur sa santé. Mais il y a bien quelque chose avec laquelle je ne transigerai jamais, c’est la santé des joueurs. Pour le reste, pour les sous-entendus de cet article, il y a un Malcom très apprécié de tout le monde dans le vestiaire. C’est quelqu’un qui est proche des anciens, des jeunes. Il a parfois eu des petites choses, des prises de bec, il s’est toujours excusé. C’est quelqu’un d’apprécié. Il y a zéro souci par rapport à ça. On ne peut pas empêcher les gens de parler ou de vouloir faire un peu de zizanie sur un joueur qui commence à être côté et dans un club où ça fonctionne plutôt bien. Il n’y a pas l’ombre d’une vérité là-dedans et pour moi c’est soit un manque de déontologie, soit de la malhonnêteté ».

 

GirondinsTV

Retranscription Girondins4Ever

 

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des