Cédric Anselin : « En centre de formation, on les presse pour avoir du jus et une fois qu’il n’y en a plus, on les jette »

Laisser un commentaire