Jaroslav Plasil : « Malheureusement, on repart avec zéro point »

Laisser un commentaire