Gaëtan Huard : « Hormis Paris, on n’a pas rencontré des gros »

Gaetan Huard

Les Girondins calent un peu depuis trois matches. Une période qui rappelle la saison passée à Gaëtan Huard qui se souvient que l’équipe avait déjà eu quelques problèmes déjà à ce moment de la saison. « Même s’il y a eu un changement d’effectif conséquent cette saison aux Girondins de Bordeaux, je note juste qu’on est dans la période dure dans laquelle on avait été la saison passée. On avait souffert là et on s’était remis en route en début d’année. Je trouve que c’est un petit peu précipité de dire qu’on peut compromettre notre saison et avoir du mal à réitérer le retour sur la saison passée. Le gage de confiance, il se fait au travers des résultats. Au moins, tu ne dois pas perdre, même si ce n’est qu’un point, tu ne dois pas perdre. Je regrette mais une équipe comme Amiens, normalement, c’est trois points pour une équipe de la valeur des Girondins de Bordeaux. Moi ce qui m’inquiète le plus, c’est qu’on dit que l’on compte par rapport à la série de trois matches qu’il va y avoir, qu’on va pouvoir juger… Mais je pense qu’on va vraiment pouvoir juger Bordeaux et faire un premier bilan après le match de Monaco, Rennes et Marseille. Il y aura une trêve entre Rennes et Marseille. Mais après ça, on pourra se projeter pour voir un petit peu la situation bordelaise dans ce championnat et voir où on peut être ».

 

Même s’ils ont perdu quelques points, avec un point sur neuf possibles, les Girondins sont loin d’être lâchés de la tête du championnat. « À la nuance près pour Bordeaux, hormis Paris, on n’a pas rencontré des gros à part peut-être Lyon qui revient bien. On verra si Nantes va tenir toute la saison. Nantes on doit gagner, on a les balles pour gagner ce match. Là aussi c’est dommageable d’avoir laissé deux points. Même Rennes ça sera compliqué. La série qui arrive – Monaco, Rennes, Marseille – sera déterminante à mon avis pour cette saison. C’est soit on va décrocher, on va se retrouver un petit peu dans le ventre mou du championnat. Il faudra ramer pour revenir et faire une série. Là, on était sur une bonne série, on a fait encore une défaite, c’est la 2ème et c’est dommage. Je répète, hormis Paris et Lyon – même si Lyon on fait un résultat là-bas ça reste une équipe qui nous réussit – on n’a pas encore rencontré de belles équipes, en tout cas les grosses équipes qui sont en train de se mettre en place ».

 

L’ancien joueur bordelais évoque également le calendrier assez compliqué qui arrive pour les Girondins. « Tu auras joué contre Paris, Lyon, Monaco, Marseille. Ce sont des concurrents directs Marseille et Monaco sur les matches qui arrivent. Rennes, c’est une situation compliquée pour eux mais ils s’en sont sortis dernièrement. Saint-Etienne est aussi un concurrent direct mais Saint-Etienne j’y crois moins. Saint-Etienne c’est beaucoup moins fort techniquement et qualitativement au niveau de l’effectif, que les Girondins de Bordeaux. Ils ne jouent que sur l’engagement, sur l’envie, la niaque, le combat… Si tu ne fais pas ça contre Saint-Etienne, tu ne passes pas non plus, même si tu es meilleur ».

 

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des