Philippe Fargeon : « Les états d’âme, ce n’est pas ce qu’attend un entraîneur »

Gaetan Laborde

Gaetan Laborde

 

Philippe Fargeon s’est exprimé sur la situation de Gaëtan Laborde, qui s’est blessé pour une durée de trois mois au pied. Le consultant explique que cette blessure tombe mal, mais que sa sortie médiatique sur GoldFM, s’il avait été disponible pour jouer, n’aurait pas forcément plaidé en sa faveur. « C’est un attaquant qui a fait une bonne saison l’année dernière, en finissant meilleur buteur des Girondins. Ça a été une surprise, il se battait, et faisait partie vraiment de cette organisation. Il s’est imposé devant Rolan et Ménez. Mais pendant cette trêve, deux attaquants sont arrivés et automatiquement, vous vous mettez à douter… Quand Mendy a eu sa chance, il a fait de bonnes rentrées, donc Laborde a fini troisième (dans la hiérarchie). A un moment, il peut douter… Mais on ne l’a pas entendu. Puis il se rend compte qu’on a des difficultés devant, au niveau du buteur, et on l’a de nouveau entendu, c’est un peu logique dans l’état d’âme d’un homme… Dire ‘ne m’oubliez pas, je suis là, je marquais des buts l’année dernière’. Vis-à-vis du public, des journalistes, c’est bien de rappeler qu’il est là et qu’il ne comprend pas. Maintenant, il faut faire très attention. Les états d’âme, ce n’est pas ce qu’attend un entraîneur. Un entraîneur attend qu’il montre ce qu’il sait faire aux entraînements. Et cette blessure arrive au mauvais moment. Et s’il n’avait pas parlé, sans la blessure, très certainement qu’il aurait eu sa chance rapidement, parce qu’on manque de buteurs quand même ».

 

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des