Denis Granjou : « Les footballeurs ont déjà de gros égos. Alors en plus quand tu es soliste… »

Malcom

 

Denis Granjou est revenu sur la dernière rencontre des Girondins en Ligue 1, face au FC Nantes, qui s’est soldée par un match nul (1-1). « Il est malin Ranieri. Il a un peu changé… mais est-ce que l’on peut sortir une individualité de cette équipe de Nantes ? Non, on en ressort le collectif. Comme ils sont joué 15-20 mètres plus haut… Je n’en reste pas moins très déçu par cette équipe de Nantes. Ce n’est pas une équipe qui fait rêver quand même […] Une stat m’a un peu surpris, le joueur qui a touché le plus de ballon en première mi-temps c’est Jovanovic. Ça revient à ce que je disais en préambule avant ce match où j’attendais qu’il y ait une déferlante Marine et Blanc sur sa pelouse devant un stade quasiment plein, j’exagère un peu, mais non… Il suffit de voir à la fin du match la mine déconfite de Nicolas de Tavernost, qui pour lui c’est clair ce match nul est un mauvais match nul. Je pense que c’est Bordeaux qui n’a peut-être pas su déchaîner les enfers. À la fin, ça fait 1-1. Ça fait aussi une stat inquiétant de tous les tirs non cadrés. C’est un peu inquiétant ».

 

Un joueur a retenu son attention lors de ce match, il s’agit de Malcom. De part sa technique affolante, mais aussi son comportement capricieux sur le terrain. « Les footballeurs ont déjà de gros égos. Alors en plus quand tu es soliste… Soit tu es soliste façon Mbappé super bien élevé, souriant et zen, gendre idéal. Soit tu es un peu plus teigneux comme Malcom, dans le bon sens du terme. J’en parlais avec des confrères nantais qui étaient sciés de voir que même sur des petites phases de jeu, tu ne peux pas prévoir ce qu’il va faire. Toi, tu ne sais pas déjà depuis les gradins alors le défenseur, lui, ne sait pas ce qu’il va se passer ».

 

GirondinsTV

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des