Jocelyn Gourvennec : « Dans la gestion du groupe, il n’y en a qu’entre 11 et 15 qui jouent régulièrement »

Laisser un commentaire