Jocelyn Gourvennec : « On pourrait parler de Valentin aussi, Jaro, qui jouent moins »

Valentin Vada et Jaroslav Plasil

 

En complément de nos premiers propos relayés de la conférence de presse, en voici d’autres sur Gaëtan Laborde, prononcés par Jocelyn Gourvennec. L’entraîneur des Girondins parle de l’importance de certains joueurs, qui ont moins de temps de jeu que l’année dernière, mais qui restent essentiels au groupe. « Gaëtan était en-deçà dans son efficacité. Je trouve qu’il ne surprenait pas beaucoup sur les matches de préparation et le début de saison. Il n’a pas fait des rentrées très convaincantes non plus. Après, j’ai toujours gardé le lien avec Gaëtan et comme je suis toujours franc avec les joueurs, je lui ai expliqué que ce n’était pas du niveau de la saison dernière. Après, un joueur peut être un peu moins bien. Ça reste pour moi et à mes yeux, un élément important chez nous. C’est un garçon qui a été formé au club, qui a un parcours un peu différent parce qu’il a été plusieurs fois prêté et qui a franchi les paliers les uns après les autres. Je crois avoir été le premier entraîneur à le faire jouer aux Girondins. C’est un élément important pour nous mais après, ce n’est pas parce qu’un joueur ne joue pas qu’il ne compte pas pour le groupe, au contraire. On pourrait parler de Valentin aussi qui a beaucoup joué l’année dernière et qui joue un peu moins, sont des éléments importants chez nous. Jaro, qui ne joue pas beaucoup non plus, est un élément important des Girondins aujourd’hui. Les joueurs veulent jouer tous les matches, et il y a la vie du groupe, travail du groupe dans la semaine, et ces joueurs-là sont importants pour nous ».

 

GirondinsTV

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des