Marius Trésor : « Ils savent maintenant que le haut niveau, ça ne vient pas comme ça »

Manuel Semedo et U19

 

Marius Trésor a suivi de près le résultat des U19 girondins en Youth League, et donc cette  défaite synonyme d’élimination au match retour face à Salzbourg. « J’ai eu Patrick au téléphone en première mi-temps et je lui ai demandé comment ça se passait. Il m’a dit qu’ils perdaient 4-0. Il m’a dit que défensivement, ils ont été inexistants. Comme je dis toujours, si la base est solide, tu as des chances de faire un résultat. Par contre si la base est très friable, tu passes au travers comme ça a été le cas-là. Thomas Carrique et Jules Koundé n’étaient pas là et ce sont deux défenseurs très costauds dans le système de Jean-Luc. C’est dommage. Il ne faut pas oublier que ce sont les tenants du titre qu’on a rencontrés. Ce n’est pas n’importe quelle équipe. Il faut savoir qu’il y a aussi le Bayern, le Real et tous les gros de la Ligue des Champions qui sont là. Nous, on était un peu le Petit Poucet. J’espère simplement qu’ils auront appris et que si ça devait se reproduire qu’on sera un peu plus costauds que ça ».

 

Quoi qu’il en soit, ce fut une bonne expérience pour ces jeunes, même s’il y a forcément des regrets. « Ils savent maintenant que le haut niveau, ça ne vient pas comme ça. Il faut beaucoup d’abnégation, de courage. Il faut être costaud et ne pas baisser trop vite les bras. J’espère qu’avec cette claque que l’on a prise à Salzbourg, les garçons vont ressortir un peu grandis de cette défaite, en essayant de ne pas commettre encore les mêmes erreurs. On a quand même des grands garçons au sein de cette défense bordelaise et tu prends deux buts sur coup de pied arrêté, ce n’est pas normal […] Avec ce résultat, ils voient le chemin qu’il leur reste à parcourir pour prétendre ne serait-ce que monter chez les pros. Dans cette équipe de Salzbourg, on ne peut pas dire qu’il y en ait beaucoup qui jouent avec l’équipe première de Salzbourg. Quand tu regardes le football autrichien, on ne peut pas dire que ce soit un football qui domine l’Europe. Quand on parle de l’Autriche qui est déjà éliminée et qui n’ira pas à la coupe du Monde, je pense qu’on aurait pu faire autre chose et ne pas les regarder jouer comme on l’a fait ».

 

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des