Matthieu Chalmé : « Ils sentent qu’il n’y a pas de trahison, de mensonge, et on peut avancer »

Philippe Lucas et Matthieu Chalmé

Philippe Lucas et Matthieu Chalmé

 

C’est souvent compliqué de gérer un groupe de réserve d’un club professionnel, notamment pour donner son groupe qui disputera le match du week-end car de nombreux joueurs descendent souvent des professionnels. Du coup, certains joueurs du groupe de la réserve descendent en U19… L’entraîneur adjoint,  Matthieu Chalmé, explique comment il arrive à maintenir tout le monde sous pression. « Les choix sont faits, et on a toujours dit qu’on les assumerait. On essaye de faire à chaque fois deux groupes équilibrés dès qu’on le peut parce qu’il y a des pros qui redescendent aussi avec nous. On essaye de donner du temps de jeu en expliquant que ce n’est pas une punition d’aller jouer en U19, mais il vaut mieux qu’ils aillent jouer un match entier en U19 plutôt que 5-10 minutes avec la National 3. Tout le monde joue le jeu et tout le monde répond présent à différents niveaux, c’est vraiment intéressant pour nous. On comprend de temps en temps la frustration mais comme on est clair avec les joueurs et qu’on leur tient un discours logique, ils sentent qu’il n’y a pas de trahison, de mensonge, et on peut avancer dans le bon sens. On est aussi attentifs quand ils jouent en N3 que quand ils jouent en U19, et le principal c’est que tout le monde ait du temps de jeu pour pouvoir les maintenir à un pied d’égalité ».

 

La transparence et l’honnêteté, une méthode de communication similaire à celle de Jocelyn Gourvennec donc. « C’est notre façon de travailler avec Philippe (Lucas). On a toujours été clairs, on ne mentira pas aux joueurs. C’est la façon de faire de Jocelyn, on voit comment il fonctionne et comment il nous tient au courant des évolutions, des joueurs qu’il veut à l’entrainement. C’est une idée de travail qui est individuellement au départ mais qui se rejoint, parce qu’on est sur la même longueur d’ondes. Aujourd’hui, ça ne sert à rien de mentir aux joueurs, il faut être clairs et honnêtes avec eux et à partir de là, s’il y a cette confiance qui s’installe entre le staff et les joueurs, ça ne peut qu’être positif pour tout le monde ».

 

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des