Matthieu Chalmé : « Ils ne sont pas arrivés, ils doivent en être conscients »

Jules Kounde et Zaydou Youssouf

 

Comme vous le savez, Jules Koundé et Zaydou Youssouf ont signé il y a quelques jours un premier contrat professionnel avec les Girondins de Bordeaux. Suite à cet aboutissement pour ces deux jeunes joueurs, Matthieu Chalmé a tenu à donner quelques conseils. « Ils avaient peut-être une certaine pression parce qu’ils s’entrainaient avec le groupe pro depuis l’année dernière. Peut-être qu’ils avaient des doutes sur le fait de signer professionnels. Ils l’ont fait. C’est soit on se dit qu’on n’est pas arrivé et on continue de progresser, soit… Parce que quand on signe pro, on peut se dire que le plus dur est fait, et en fait on se rend compte que le plus dur commence. Ils ne sont pas arrivés, ils doivent en être conscients. Quand on signe un premier contrat professionnel, l’objectif c’est de faire des matches en pro. Je me souviendrais toujours de cette phrase de Patrick Battiston à l’époque où j’étais en CFA. Il avait dit devant le groupe : ‘Pour moi, un joueur de Ligue 1, c’est celui qui a 100 matches. Avant 100 matches, j’estime que ça n’est pas un joueur de Ligue 1. Ça m’est resté dans la tête et je m’étais fixé un premier objectif quand j’avais signé pro à Lille, celui d’arriver à 100 matches. Et quand tu y arrives, tu as envie d’arriver à 200, puis à 300. Ce sont des objectifs personnels. Si on se met dans le confort en se disant qu’on a signé pro, qu’on a le temps, ils vont voir que le temps passe très vite et que cela peut tourner très vite dans les deux sens. Aujourd’hui, ils sont en haut, et le lendemain on peut se retrouver très vite en bas. Je ne pense pas que ces garçons soient dans cet état d’esprit […] Ils ont eu la chance de pouvoir jouer en préparation avec les pros, il y a eu des matches amicaux, avec des jeunes de chez nous. Aujourd’hui, le foot est en difficulté financière, et forcément qu’on compte beaucoup plus sur un centre de formation. Le moins cher, c’est à la formation. Après, ça va peut-être un peu vite pour certains. Je ne sais pas si c’est plus facile de signer professionnel aujourd’hui, mais à l’époque il n’y avait pas autant de joueurs qui sortaient par saison. Aujourd’hui, il y a plus de joueurs qui passent qu’à l’époque, le constat est là. Est-ce que c’est plus difficile ou pas, je ne peux pas en être certain ».

 

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des