Igor Lewczuk : « Je ne peux que respecter, c’était sa décision et elle se comprend »

Jocelyn Gourvennec

Jocelyn Gourvennec

 

En tant que compétiteur, Igor Lewczuk a forcément du mal à accepter son nouveau rôle de remplaçant aux Girondins. « On ne peut pas se contenter d’être sur le banc. Mais tous les joueurs doivent accepter les choses et se dire que leur situation s’efface derrière l’intérêt de l’équipe aux yeux du club, de l’entraîneur. Il y a quelques années, j’avais du mal à raisonner autrement qu’en fonction de mon propre intérêt. Mais j’ai évolué dans ma façon de voir les choses […] Que puis-je dire ? Vous pouvez refuser la situation intérieurement mais cela ne sert à rien de se mettre en colère… »

 

Le défenseur polonais sait qu’il fait partie des joueurs qui ont payé l’élimination face à Videoton. Il préfère aujourd’hui regarder de l’avant, continuer à travailler pour essayer de retrouver une place de titulaire, même s’il n’a pas eu d’explications de la part de Jocelyn Gourvennec. « Oui, c’est vrai, ce fut un match difficile pour moi face à ce joueur qui était très rapide (Henty)… Je ne peux que respecter la décision de l’entraîneur […] Non, mais de toute façon, je n’avais pas besoin d’explication. Les choses étaient simples. C’était sa décision et elle se comprend. Vukasin est un bon joueur […] Je ne suis pas du genre à détester un de mes coéquipiers au motif qu’il a pris ma place. Ce serait stupide ».

 

Retrouvez l’intégralité de cette interview dans les colonnes de Sud-Ouest

 

 

 

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des