Lawrence Leenhardt : « Il y a tout, mais on ne sait plus ce qu’il faut faire pour attirer les gens… »

ok romain

AFP

 

Lawrence Leenhardt espère qu’il y aura une belle affluence au Matmut Atlantique, pour ce match des Girondins face à Nantes ce dimanche (15). « Evidemment, je pense que oui. J’espère qu’on va s’approcher des 30 000, 26 000, 27 000… Je n’ai pas d’informations à ce sujet. On répète un peu toujours la même chose. Il y a deux équipes biens classées. Il y a tout, il fait beau, c’est l’après-midi, c’est dimanche… Des fois, c’est samedi après-midi, on fait les courses, il ne fait pas beau, on va à la plage… Il ne fait plus assez chaud pour aller à la plage. Il y a tout, il n’y a pas la concurrence avec le rugby. Les deux équipes sont très biens classées. Ça produit souvent de bons matches les Bordeaux-Nantes, l’an dernier c’était plutôt sympa, un match de reprise au mois d’août. Il y a vraiment tout. Après on ne sait plus ce qu’il faut faire pour attirer les gens. L’équipe joue, il y a des joueurs qui éclatent, Malcom… On parle de Bordeaux. Il y a des joueurs à venir voir. On passe un bon moment… Je ne sais pas ce qu’il faut faire. S’il y a 27, 28 000 personnes, ça sera déjà pas mal, ça sera correct. Mais j’espère plus parce que ce n’est pas non plus le bout du monde que d’avoir 30 000. Il faut tenir compte des particularités ».

 

Ce qui est sûr c’est que pour les personnes présentes au stade, et celles devant leur télévision, il y aura une attente de voir comment les Girondins réagissent après la claque reçue à Paris (6-2). « On va évidemment regarder l’attitude de Bordeaux et sa prestation parce que sur ces derniers mois Bordeaux avait éveillé quelque chose, de l’enthousiasme… On en a parlé même sur plan national. Tout le monde attend de voir si Paris est vraiment un accident, si vraiment Paris était intouchable ce jour là où si Bordeaux marque un peu le pas, a touché certaines limites. Encore une fois, la réponse sera sur le terrain. Bordeaux joue gros par rapport à ce public parce que je pense qu’il va répondre plus présent en nombre. Si c’est un match ennuyeux, s’il ne se passe pas grand-chose, on aura bien fait de dire ‘ouais, venez au stade, on ne comprend pas pourquoi parce que Bordeaux est mieux classé, Bordeaux joue mieux’. Il y a des rendez-vous, des échéances… Là, il y a tout pour que ça soit une belle après-midi. Bordeaux a l’occasion qu’il se passe quelque chose pour la suite, aussi bien pour le championnat que autour ».

 

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever

Laisser un commentaire