Denis Granjou : « C’est un match test pour l’affluence. Ce serait important qu’il y ait 30 ou 35000 spectateurs »

Denis Granjou

 

Denis Granjou s’est exprimé sur ce match entre Bordeaux et Nantes appelé le derby de l’Atlantique dont l’appellation de derby pose question. « Ce sont deux citadelles du foot. Ça ne me dérange pas que l’on dise le derby de l’Atlantique. J’aime bien. Ça fait un peu com’ derby de la Garonne, derby de l’Atlantique, derby de ce que tu veux. Ce sont quand même deux places fortes du foot français. En général, ça sourit plutôt aux Bordelais. Mais il y a quand même ce petit côté… Bordeaux-Nantes, ça sonne bien […] C’est un match test pour l’affluence. Ce serait important qu’il y ait 30 ou 35000 spectateurs. Ça montrerait que le public revient enfin en nombre au stade et que le public s’intéresse à ce match-là parce que Nantes est bien classé et va faire mal cette année je pense […] A mon avis, Bordeaux ne va pas encaisser de but. J’annonce 2-0 pour Bordeaux contre Nantes ».

 

Le journaliste attend surtout de ce match en dehors du côté tactique qui se jouera entre Jocelyn Gourvennec et Claudio Ranieri, de l’ambiance dans le stade pour mettre le feu à cette rencontre. « La tactique, ce sont les deux coachs qui sont dans deux styles différents qui la mettront en place. Ce que j’attends vraiment à Bordeaux, c’est que lorsque les types viennent à Bordeaux comme c’était à Chaban ou à Lescure, ils sont à Bordeaux. C’est-à-dire qu’on enflamme le truc, le public est là et dès les premières minutes c’est le volcan. C’est le genre de truc où le mec doit se dire qu’est-ce qu’il va nous arriver. Tu marques vite et tu mets ton empreinte sur le match. Ça j’attends et je trouve que ce n’est pas forcément flagrant ».

 

GirondinsTV

Retranscription Girondins4Ever

Laisser un commentaire