Francis Gillot : « Je suis en France et pour la famille, c’est important »

Francis Gillot

Francis Gillot qui a entrainé en Chine est revenu sur cette expérience qui marque dans une carrière. « J’y ai trouvé des gens sympas et j’ai travaillé dans de très bonnes conditions. En plus de mon staff, j’avais trois personnes qui faisaient la transition entre moi et les dirigeants, dont un président génial. Les Chinois sont à l’é13coute, très respectueux. Le gros problème, c’était l’éloignement de la famille. Pour le reste, je me suis régalé, car j’ai senti l’équipe monter en puissance, avec une finale de Coupe de Chine à la clé ». L’ancien entraineur des Girondins a décidé de relever le challenge auxerrois à l’intersaison. « Je ne voulais plus prendre d’équipe en cours de compétition. J’ai attendu le début de saison suivante, qu’une opportunité se présente… […] J’ai signé deux ans. Je suis en France et pour la famille, c’est important. Je savais que c’était une petite ville mais quand je suis occupé, ce n’est pas un problème pour moi. Ce n’est pas mon genre de faire les terrasses de cafés. Il y a tellement à faire avec l’AJA. Tout est à reconstruire. A Shanghaï, c’était ça aussi ».

 

Le Télégramme

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des