Ulrich Ramé : « Il y a une hypothèse de rapprochement par rapport à un modèle de formation »

558735-un-drapeau-chinois

 

Ulrich Ramé a expliqué, sur GoldFM, que les Girondins envisageaient d’aller plus loin avec la Chine sur l’échange de procédés et d’informations, concernant principalement la formation. « La Chine a un gros projet de développement de ses infrastructures, de ses encadrants, de ses joueurs. Ils sont sollicitant. On va se déplacer pour voir tout ça. Il y a éventuellement une hypothèse de rapprochement par rapport à un modèle de formation, qui pourrait être dupliqué. On va prendre en considération tout ça lors de ce déplacement, et on prendra les décisions s’il y en a à prendre ».

 

Car le FCGB a des arguments dans ce secteur depuis de nombreuses années. « Sur ces dernières années, une quinzaine d’années, Bordeaux fait partie des clubs formateurs. On se retrouve régulièrement dans les Tops Européens, qui alimentent les grands championnats européens. Il faut s’appuyer là-dessus. Après, le classement FFF varie d’une saison à l’autre, mais tout ça est lié à un certain nombre de critères qui évoluent, ce sont souvent des cycles de générations. Néanmoins il y a un modèle, une façon de jouer aux Girondins, et c’est ce modèle-là qui est quand même propre à nous. On a cette faculté dans le recrutement, dans le travail sur le terrain, et aussi depuis quelques années une organisation qui est faite en travaillant des tous petits jusqu’à l’équipe réserve pour essayer de passer le cap. Depuis trois ans, on est en train de développer ce modèle là sur les féminines en structurant, avec une vitrine qui est l’équipe première ».

 

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des