Didier Tholot raconte le « come-back » face à Milan et la finale perdue face au Bayern

Didier Tholot joueur Bordeaux

 

Acteur d’un des matches les plus dingues de l’histoire des Girondins face à Milan, Didier Tholot raconte l’atmosphère qui régnait durant ce match. « On l’avait préparé quand même. Avec 2-0, en sachant que c’était la meilleure équipe du Monde à ce moment-là. Mais c’était assez tranquille. Après, il y a eu une parole de Liza dès l’échauffement. Les autres faisaient des cinq contre deux où ils ne s’échauffent même pas, et puis Liza nous prend à part, et il nous dit : ‘là ils nous prennent vraiment pour des pipes par contre’. On est rentrés en se disant que si on marquait dans le premier quart d’heure, ça pouvait basculer. On l’a tout de suite vu dans les regards à la mi-temps, quand tu remontes dans ce long tunnel. Tu as le temps de réfléchir. Tu vois la tête des milanais à la mi-temps, qui se demandent où est-ce qu’ils sont tombés ».

 

Après avoir sorti le grand Milan AC, Bordeaux se retrouve en finale face au Bayern Munich. L’ancien attaquant revient sur cette finale perdue. « Le seul regret que j’ai c’est de jouer cette finale face au Bayern sur deux matches. Déjà à l’aller, il y a deux cartons bêtes pris en demie par Dugarry et Zizou. Ils ne sont pas là au match aller, donc c’est déjà un problème. J’ai une occasion à la 42ème minute, où je pars du milieu de terrain, je pars tout seul et je mets le plat du pied pour la glisser entre les jambes de Kahn et au dernier moment il arrête le ballon avec les fessiers ».

SFR Sports

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des