Didier Tholot : « Après cet accident, je ne savais même pas si je pourrais rejouer au football »

Didier Tholot

 

Quelques mois avant le quart de finale de Coupe UEFA face au Milan AC, Didier Tholot est victime d’un grave accident de la route. Il raconte cet événement à l’antenne d’SFR Sports. « C’est certainement l’un de mes meilleurs souvenirs en tant que footballeur. C’était assez particulier pour moi parce qu’à ce moment-là, j’étais à Martigues les deux années précédentes. J’avais fait deux bonnes saisons, j’avais marqué 14 buts deux fois. J’avais ensuite eu Aimé Jacquet (nldr : sélectionneur des Bleus) au téléphone, qui m’avait fait comprendre qu’il fallait que j’aille à Bordeaux parce qu’il y avait aussi le championnat d’Europe en Angleterre. Je faisais partie du lot, des premiers noms. Je viens à Bordeaux, on commence l’Intertoto et cela se passe bien. Je crois que je mets cinq buts en sept matches. J’étais aux portes de l’Equipe de France. Les faits de la vie font que je vais à l’entrainement un matin, un mec me coupe la route à un feu et je ressors avec une hanche cassée, huit cotes cassées et le genou explosé. Je ne sais même pas si je pourrais rejouer au football, car je vais voir le professeur Saillant, qui me dit que j’ai un os à l’intérieur de la hanche qui me paralyse. Il me dit qu’il n’y a pas d’opération, qu’il faut l’user et courir. Pendant trois mois je l’use donc, et j’arrive à rejouer. Et je reviens un mois avant Milan. Et là pour moi, c’est des bouffées d’oxygène ce match-là car je me suis battu pour ça. L’équipe se qualifie au fur et à mesure pour me permettre de jouer ce quart, cette demie et cette finale. C’est un grand moment de ma carrière oui ».

 

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des