Julien Bée : « Nous avons choisi 27 légendes symboliques, donc forcément c’est subjectif »

Laisser un commentaire