Julien Bée : « Nous avons choisi 27 légendes symboliques, donc forcément c’est subjectif »

Julien Bée

Julien Bée à l’occasion de la présentation de son livre avec Laurent Brun est revenu sur les 27 portraits des légendes bordelaises que l’on peut trouver. « Nous avons choisi 27 légendes symboliques, donc forcément c’est subjectif. Il y a des supporters qui vont nous dire ‘pourquoi vous n’avez pas mis lui et que vous avez mis lui à la place’. On a décidé de rentrer dans le portrait de ces légendes, et de dire que ces légendes sont symboliques et sont des très grosses stars du club. Comme par exemple les trois Espagnols arrivées durant les années 30-40, Urtizberea, Mancisidor et Paco Mateo, qui sont vraiment les précurseurs. Ils étaient là à la naissance du club. Ils sont très importants, avec leur vie et leur histoire. Ils ont fui une guerre en Espagne pour arriver dans une autre guerre en France. Ce sont des histoires symboliques, et il fallait réhabiliter et il fallait que les jeunes connaissent ces histoires-là. On fait la part belle aux Girondins durant les années 1980, puisqu’ils sont au summum. On commence par Patrick Battiston que l’on connaît bien ici. Cédric Carrasso, qui mine de rien est dans les trois plus grandes légendes des gardiens de but ici à Lescure. Il y a aussi Ulrich Ramé et le regretté Dominique Dropsy qui fait partie de ces légendes. Didier Couécou aussi, Hector de Bourgoing qui a été un attaquant dans les années 1960. Bertus De Harder qui était un hollandais, Christophe Dugarry bien sûr, René Galice, celui que l’on a renommé le footballeur soldat car il a fait la guerre aussi pendant sa carrière aux Girondins de Bordeaux. André Gérard, qui a été gardien de but, joueur puis entraîneur. René Girard, ça c’est dans les années 1980. Évidemment, l’énorme star Alain Giresse qui est le joueur ayant les plus grosses stats avec les Girondins à Lescure. Roland Guillas, le petit Kopa, on parle d’ailleurs de cette comparaison dans le livre. Edouard Kargu qui était un attaquant d’origine polonaise. On retrouve ensuite Bernard Lacombe, Camille Libard, Bixente Lizarazu. Pauleta pour les générations 2000, Ulrich Ramé qui est aussi le gardien de légende. On retrouve Laurent Robuschi, Gernot Rohr aussi joueur-entraîneur, Jean Swiatek, Jean Tigana, Marius Trésor et enfin Zinédine Zidane ».

 

GirondinsTV

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des