Laurent Brun : « C’est un stade unique au monde »

lescurephoto2

 

Ancien stade des Girondins, le Parc Lescure a été un stade qui a marqué l’histoire des Girondins. Laurent Brun s’est exprimé sur ce stade, dont il parle dans son livre, qui est devenu le jardin du club de rugby de l’Union Bordeaux-Bègles. « C’est un stade unique au monde. En tout cas, en 1938 quand il a été inauguré, ce stade présentait la particularité de ne pas avoir de poteaux de soutènement de toiture. Donc cela ne gêne pas la visibilité des spectateurs et des supporters. Il a été fait avec des techniques de béton révolutionnaires. On développe tout ça dans le livre. C’est un stade de style moderniste et il y a aussi un stade annexe, la plaine des sports de Lescure, qui lui est un stade art déco. On explique les différences, avec des experts. On explique tout cela, pourquoi dans ce quartier-là ? Pourquoi ce quartier art déco de Lescure ? On va aussi parler des maires qui ont eu de l’influence, comme Jacques Chaban Delmas qui a aussi été un sportif de haut niveau avec Bègles en rugby dans ce stade. Il a pris des décisions pour améliorer ce stade dans cette configuration presque actuelle, puisqu’il voulait faire un stade de 100 000 places à l’époque à Bordeaux, déjà dans le quartier du lac. On est dans la période Claude Bez, où les rêveries les plus folles sont là. Les résultats sur la scène européenne aussi. Finalement, ils abandonnent le projet au Lac et ils se rabattent sur un stade de 47 000 places en 1986. Il a ensuite été revu en capacité moindre pour la Coupe du Monde 1998. On explique tout ça, avec Alain Juppé, avec aussi Adrien Marquet qui a été le premier maire à inaugurer ce stade-là. On fait un vrai parcours dans l’histoire ».

 

Toujours dans le livre, il parle du portrait dressé des 27 légendes bordelaise. « On est parti sur 40 légendes au départ, pour choix éditorial. Le premier volume est autoédité. Le deuxième et le troisième sont avec les éditions Sud Ouest. On a gardé la même team, avec Dominique Le Lan qui nous a passé de belles photos, et François Ducasse qui a œuvré à l’époque. On a été obligé de choisir moins de 30 joueurs pour des questions de place, car il y a aussi un gros volet patrimonial. Mais on ne les a pas oubliés. On n’a pas ajouté un livre à chaque fois que l’on en sort un. En fait, nous avons fait l’anthologie de Lescure. On est allé plus loin que ce qui a déjà été fait jusqu’à maintenant. Il y a quatre livres en tout. Les joueurs emblématiques qui ne sont pas dans ce livre-là, seront dans les autres ».

GirondinsTV

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des