Didier Tholot : « C’est le but le plus pourri que j’ai mis… Tibia-péroné… »

Didier Tholot joueur Bordeaux

 

De passage sur RMC, Didier Tholot s’est souvenu de l’épopée des Girondins de Bordeaux en 1996. « On a fait 21 matches entre le début de la Coupe Intertoto et la finale de la Coupe UEFA […] C’est le but le plus pourri que j’ai mis… Tibia-péroné… […] J’étais à Martigues et je signe aux Girondins de Bordeaux parce que je voulais vivre quelque chose de plus haut. L’Intertoto se passe super bien, je marque sept buts en quatre matches. Un matin, à l’entrainement, il y a un mec qui me coupe la route, j’ai un accident de voiture et je reste cinq mois OUT. Fracture, hanche cassée, huit côtes de cassées… Et je reviens trois semaines ou un mois avant Milan. Trois ou quatre mois avant Milan, je courais, et ça me paralysait. Il n’y avait pas d’opération possible, c’était soit je m’entraine dessus et ça va passer parce que je vais user l’os, ou alors c’est une fin de carrière. J’arrive à passer au-dessus, je joue Milan, et avec la douleur… Je n’avais pas du tout l’assurance de jouer ce match mais quand je suis revenu sur le terrain, voilà, je voulais la jouer… […] A l’échauffement, il y a eu une parole de Liza qui m’a marqué, c’est qu’en face ils faisaient des 5 contre 2, et il s’est retourné vers nous en disant ‘ils nous prennent vraiment pour des pipes’ ».

 

RMC

Retranscription Girondins4Ever

 

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des