Romain Lacombe : « On est aux Girondins de Bordeaux, et on doit gagner avec la manière »

Romain Lacombe

 

Romain Lacombe, entraîneur des U17 régionaux des Girondins de Bordeaux, a décri le type de formateur qu’il est aujourd’hui aux Girondins de Bordeaux. « Je suis quelqu’un de très exigeant sur le plan technique. L’important c’est que les garçons soient capables d’avoir un bagage technique suffisant pour aller dans le monde professionnel, parce qu’on voit que c’est très compliqué aujourd’hui de l’atteindre. S’ils ont cette base technique, derrière il y a la vision, l’aspect athlétique, mais notre rôle c’est qu’ils soient à l’aise avec le ballon […] Je fais beaucoup d’analytique, beaucoup de répétition de geste. Je pars du principe que l’assimilation du geste, sans pression, est importante. Et après, on met le ballon en mouvement, le geste en mouvement, et surtout on met l’adversité. Il faut passer par différentes étapes pour réussir certains gestes […] Pour avoir été à bonne école, si on passe trop vite les étapes, on s’aperçoit que les garçons ne réalisent pas. Il faut revenir par des étapes simples… Je sais que les garçons se plaignent de ne pas avoir assez de jeu. Il y a des moments où ils font un peu la tête… […] On ne doit pas être forcément à l’écoute du garçon, parce qu’il veut tout le temps jouer… Si on est à leur écoute, on ne fait que du jeu réduit, des matches, ce n’est pas comme ça qu’ils vont progresser. C’est en passant par des étapes d’entrainement ».

 

Car aujourd’hui, et avec son expérience, l’entraîneur estime que les jeunes sont moins techniques dès le départ. « Je fais le constat que les garçons en France ne sont pas assez techniques. Si le garçon avant 15 ans a assimilé à faire un centre, une tête, une prise poitrine, tout ça au fur et à mesure du temps ça va s’acquérir… Mais c’est au fil du temps, ce n’est pas de temps en temps. Des spécifiques, c’est hyper importants pour eux ».

 

Puis, il confia ses attentes et objectifs pour sa première saison en tant qu’entraîneur au FCGB. « On est aux Girondins de Bordeaux, et on doit gagner avec la manière. La compétition et la gagne, ça s’apprend. J’ai du mal à entendre ‘on a perdu, ce n’est pas grave, on est en formation’. On peut l’entendre dans certains domaines mais je pense que la gagne, ça s’apprend, au quotidien. Quand on arrive au monde professionnel, on n’a pas le droit de perdre et l’exigence, c’est de gagner et d’aller au haut niveau. Si on leur inculque ça dès tout petit, d’aller chercher les résultats, d’avoir la niaque en ayant du contenu dans nos matches, c’est là où on va gagner des garçons […] En 17 ans, on n’est pas loin du monde pro. Si on est un joueur exceptionnel, deux ans après on y est… ».

 

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des