Osmar Loos : « Un peu comme pour Messi, sa faculté à conduire le ballon collé au pied était naturelle »

Laisser un commentaire