Paul Bernardoni : « Si j’étais directeur sportif, je l’aurais fait tout de suite »

Benoît Costil

 

Quand Paul Bernardoni a vu que les Girondins de Bordeaux signaient Benoit Costil, le portier prêté à Clermont n’a pas forcément mal réagi, même s’il compris qu’il n’aurait pas de temps de jeu cette saison. « Déjà, je me suis dit que Bordeaux avait réalisé un très bon coup. Si j’étais directeur sportif, je l’aurais fait tout de suite (rires). Forcément, pour moi, ça va être compliqué, mais je me concentre sur ma saison. Les Girondins savent que j’ai envie de jouer et si ça ne le fait pas en fin de saison avec Bordeaux, on verra. Mais je pense d’abord à faire une grosse saison et j’espère que ce sera le cas ». Comme il l’avait déjà expliqué, il n’existe aucune rancune envers le FCGB. « Oh, pas du tout. Il y a plein de choses qui rentrent en ligne de compte. Si ça n’a pas marché jusqu’ici, c’est sûrement parce qu’ils ont fait des erreurs, mais moi aussi j’en ai faites. Je pars du principe que quand ça ne marche pas quelque part, il ne peut y avoir qu’un fautif, sinon ça serait trop facile. Je sais ce que je n’ai pas bien fait et je travaille pour améliorer ça. Aujourd’hui, je suis content de ce qui m’arrive ».

 

Goal

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des