Paul Bernardoni : « Tant qu’on n’a pas bouffé de la merde, on ne sait pas trop ce que c’est »

Laisser un commentaire