Jérémy Toulalan : « On ne peut pas se permettre de prendre 6-2, donc c’était musclé »

Jérémy Toulalan

 

Jérémy Toulalan s’est exprimé, à froid, sur la rencontre perdue par les Girondins de Bordeaux au Parc des Princes. « On le savait que ça allait être un match difficile. Je pense qu’on l’a pris par le mauvais bout puisqu’on prend un but dès le début. On a pris trois buts très, très rapidement. Forcément qu’après c’était difficile. On savait que même si on était au niveau et que Paris était à son niveau, ça aurait été difficile. Là je pense qu’ils étaient vraiment au niveau et que nous étions un ton en dessous de ce qu’on fait ces derniers temps. On était un petit peu loin d’eux en première mi-temps. On n’était pas assez au contact. Après je pense qu’on a fait une seconde période qui était plutôt bonne même si je pense que eux ils ont aussi baissé le pied. C’est dommage. On était parti pour jouer notre jeu, essayer de ne pas être défensif comme la plupart des clubs face à eux. On a eu un peu de mal même si dans le jeu tout n’a pas été mauvais, surtout en seconde mi-temps. Ça n’a pas suffit, il aurait fallu qu’on soit un peu plus agressif sur le porteur du ballon ».

 

Quel a été le discours du coach après ce match ? « Comme les joueurs, il l’a mal vécu. Comme je le disais, même si c’est Paris, on ne peut pas se permettre de prendre 6-2. Donc effectivement, c’était musclé, ce qui est logique. On doit essayer de passer à autre chose et de se rattraper contre Nantes tout de suite pour ne pas décrocher au niveau du classement ». Reste à savoir si le groupe est affecté par ce résultat… « Le groupe n’est pas forcément au mieux après la défaite à Paris. Ce n’est jamais évident en plus quand il y a une trêve internationale parce qu’il y a 15 jours. On aurait préféré avoir un match dans la foulée pour essayer de se refaire. Il va falloir travailler. Ça va être une semaine difficile surtout mentalement. Il va falloir repartir de l’avant et essayer de gagner contre Nantes […] Le groupe vit bien. C’est dans les moments difficiles qu’on va voir si le groupe est solide et costaud. C’est dans des moments comme ça que c’est important que le groupe vit bien. On va voir ça dans 15 jours ».

 

GirondinsTV

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des