Paul Bernardoni : « J’ai quand même pris quelques frappes de Lemar et Coman en pleine lucarne »

Laisser un commentaire