Paul Bernardoni : « Aujourd’hui, je ne suis plus le même garçon qu’à l’époque »

Paul Bernardoni

Paul Bernardoni actuellement prêté à Clermont par les Girondins est revenu sur son départ de Troyes pour Bordeaux et malgré des périodes compliquées à Bordeaux cela l’a fait grandir. « Si je suis parti , il y avait aussi des raisons financières pour le club. Aujourd’hui, je ne suis plus le même garçon qu’à l’époque. Là, j’apprenais ce qu’était le haut-niveau, cela se passait bien parce que je faisais de grosses performances. Mais je ne connaissais pas la déception, je ne savais pas ce que c’était de prendre une claque. À Bordeaux, j’ai vécu un peu tous les mauvais côtés. Mais d’un côté, cela m’a permis d’arriver à Clermont armé. J’ai aussi évolué en tant que joueur. Même si au début, c’était frustrant ; avec du recul, je n’ai pas de regrets ». Il est auteur aujourd’hui d’un très bon début de saison avec le club auvergnat. « Je m’y sens très bien. Cela me fait penser un peu à Troyes, au niveau ambiance dans les vestiaires, et même la ville autour. Moi qui aime bien me balader, qui suis quelqu’un assez nature, quand je sors de chez moi, je n’ai que des champs. Donc pour aller promener mon chien, c’est juste le top. Je suis à quatre heures de la famille, et puis j’ai retrouvé les terrains, donc ça fait plaisir. On fait un très bon début de saison (7e avec 17 points), on a un petit matelas avec la zone de relégation… Si on peut se maintenir le plus vite possible, on pourra voir ensuite jusqu’où on peut aller. L’objectif est d’abord de se maintenir ».

 

L’Est Eclair

Laisser un commentaire