Marius Trésor : « Vu l’effectif de Paris, ils n’ont pas besoin que les arbitres les aident »

Marius Trésor

 

 

Marius Trésor s’est montré assez déçu de l’arbitrage lors du match Paris-Bordeaux que les Girondins ont perdu et qui auraient pu bénéficier à 2-0 d’un pénalty non accordé par l’arbitre. « En face, ce sont des joueurs hors normes certes, mais j’aimerais que les arbitres soient vraiment dans le match parce que celui qui a arbitré le match de Bordeaux, j’ai du mal à comprendre comment il oublie de siffler le pénalty qu’il y a à 2-0 pour Paris et qui peut te permettre de revenir à 2-1, s’il est transformé. Ce pénalty n’est pas sifflé et sur le contre tu prends le troisième. Sur le quatrième, c’est la main d’Otávio qu’il signale. Vu l’effectif de Paris, ils n’ont pas besoin que les arbitres les aident. Qu’ils fassent le boulot correctement, un point c’est tout ». Cependant, la défaite n’est pas à imputer entièrement à l’arbitrage. Les Girondins ont eu les plus grandes difficultés à marquer les deux ailiers parisiens Kylian Mbappé et Neymar qui redescendaient sans cesse au milieu de terrain. « C’est toujours ça qui est le plus difficile pour un joueur de savoir à quel moment… Je me rappellerais toujours le match de la Juventus. Juventus-Bordeaux en Coupe des Clubs Champions en 85. On avait à Gernot Rohr, ‘tu vas prendre Michel Platini’ et qu’est-ce qu’a fait Michel Platini ? Il a été jouer à hauteur de son axe central. De là, il distribuait les ballons avec des joueurs comme Boniek qui allait excessivement vite. À l’arrivée tu en prends deux et c’est lui qui vient marquer le troisième. Vous vous rendez compte quand vous avez pendant 90 minutes à marquer un garçon comme Neymar ou Mbappé. Il faut jouer avec beaucoup, beaucoup d’intelligence ».

 

GirondinsTV

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des