Jean-Marc Furlan : « Il est peut-être mieux de prendre une fois 6-2 que de perdre 1-0 ou 2-0 en ayant évolué à onze derrière »

Jean-Marc Furlan

 

Ancien joueur bordelais devenu maintenant entraîneur (actuellement à Brest), Jean-Marc Furlan s’est exprimé sur la machine parisienne en Ligue 1, après sa large victoire face à Bordeaux (6-2), en tentant de trouver des solutions pour les battre. « Tu couches par terre quelques-uns de tes joueurs et les autres, tu les accroches à la barre transversale (rires). Mettre le bus devant les cages n’est pas constructif pour l’avenir. Une saison se juge fin mai. À la limite, il est peut-être mieux de prendre une fois 6-2 que de perdre 1-0 ou 2-0 en ayant évolué à onze derrière sans chercher à valoriser ses atouts. À l’arrivée, tu as de toute façon zéro point. Cela fait mal au crâne de subir une telle défaite, mais ce n’est en rien humiliant. Depuis deux rencontres, ils se comportent comme des gens collectifs et là, ça devient une équipe hors norme. Dire qu’une équipe est injouable, non. Les scores de ce type seront occasionnels. Le football réserve toujours des surprises. C’est ainsi depuis la nuit des temps ».

 

Sud Ouest

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des