Solène Barbance : « On avait à cœur de faire quelque chose à l’image des garçons »

Laisser un commentaire