Ali Benarbia : « Nicolas De Préville, ce n’est pas un avant-centre »

benarbia 5

L’ancien joueur des Girondins de Bordeaux et du Paris-Saint-Germain, Ali Benarbia, a livré ses impressions sur le match entre Paris et Bordeaux. « On attendait plus ou moins un test intéressant pour cette équipe des Girondins de Bordeaux. Paris est dans la continuité de ce qu’ils font en ce moment surtout à domicile. Les Girondins de Bordeaux n’ont pas eu le temps de sortir du bus et de s’échauffer qu’au bout d’une minute, il y avait déjà eu un but sur coup franc de Neymar. Ensuite, ça s’est enchaîné […] Le début de saison de Bordeaux est très bon. Mais par contre, j’ai pris mon temps pour regarder Jovanovic. Je le regardais dans ses déplacements sans ballon et s’il pouvait aider Toulalan. Et en fait, Toulalan fait deux travails. On ne peut pas face à une équipe comme le PSG, ne pas avoir deux Toulalan. Là, tu avais un Toulalan qui faisait un petit peu tout et qui en plus faisait le travail de Jovanovic. Tant que tu joues contre les autres équipes, ça passe mais dès que tu tombes contre Monaco, ou même contre Lyon, Marseille ou le PSG, il va vraiment falloir que Gourvennec rassure cette défense centrale parce que Toulalan ne pourra pas toujours aider les Girondins de Bordeaux […] Insister avec De Préville, qui vient d’arriver et trop vite le faire jouer et le mettre titulaire, je ne suis pas sûr que ce soit une bonne chose pour l’attaque des Girondins. En plus Mendy a fait une bonne entrée et garde bien le ballon, Laborde qui a complètement disparu. Sur ce cas-là, je n’arrive toujours pas à comprendre. De Préville, je l’ai toujours trouvé bon quand il commençait sur un côté et qu’il terminait dans l’axe. Mais pas avant-centre. De Préville, ce n’est pas un avant-centre ».

 

RMC

Retranscription Girondins4Ever

Laisser un commentaire