Alain Roche : « On attendait un grand match, il n’y a pas eu de match »

Alain Roche

 

Après cette rencontre riche en buts, le consultant Alain Roche a analysé la totalité de ces réalisations entre Paris et Bordeaux (6-2). « On attendait un grand match, il n’y a pas eu de match. Dès la cinquième minute de jeu, il y eut une grossière faute de Toulalan, alors qu’il n’y avait pas lieu de tacler. Derrière, la talent fait la différence avec un coup-franc lointain. Sur le deuxième but, c’est les trois attaquants qui jouent ensemble, qui se trouvent et qui sont proches les uns des autres. Ce mouvement amène un but de Cavani en une touche de balle. Sur le troisième, une nouvelle accélération de Draxler cette fois-ci. Un peu de réussite, car Mbappé loupe ce ballon mais dont profite Meunier. Un peu de relâchement ensuite, avec Berchiche qui couvre sa défense. De Préville donne à Sankharé pour le but. Ensuite, il y a la main involontaire d’Otávio dans la surface, et Neymar ne se laisse pas abuser par Costil sur penalty, en laissant beaucoup de place à droite. Pour le cinquième, Draxler intercepte un nouveau ballon, un une-deux avec Mbappé, un délice de passe et que dire de cette reprise de volée extérieur. Une nouvelle interception de Draxler sur le dernier but, onze au total vous imaginez, qui donne à Mbappé. Un ballon un peu écrasé mais il avait décidé de la mettre là. Enfin, il y a ce penalty de Meunier sur Cafú, et c’est Malcom qui tire un très beau penalty hors de portée d’Aréola ».

 

Canal +

Retranscription Girondins4Ever 

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des