Benoit Costil : « On serait un peu fous de se jeter dans la gueule du loup, aller attaquer à outrance »

Benoit Costil

 

Au terme de la rencontre face à Guingamp, Benoit Costil avait déclaré vouloir jouer et emmerder Paris. Il est revenu sur ses propos, en conférence de presse. « Quand je dis ‘pour aller les emmerder’, ce n’est vraiment pas un manque de respect. Cela veut dire leur poser des problèmes, parce qu’après on lit plein de choses…  Et après on va dire ‘Costil veut emmerder Paris’, non. On respecte Paris, mais si on veut leur poser des problèmes, pourquoi s’en priver ?! On ne va pas aller jouer là-bas en victime, on ne va pas aller jouer un match pour perdre. On sait qu’on aura un match difficile mais si on peut les embêter – ce terme sera peut-être mieux (sourire) – on ne va pas s’en priver. Tout en sachant que ce sera dur ».

 

Et le portier des Girondins livra ses « clés » pour faire un résultat au Parc. « Les clés de ce match ? On serait un peu fous de se jeter dans la gueule du loup, aller attaquer à outrance. Parce que naturellement, je pense qu’on n’aura pas le ballon. Même si on veut l’avoir, on l’aura moins qu’auparavant. Du coup, je pense qu’il faut qu’on ait des lignes bien resserrées, qu’on défende bien, qu’on leur laisse le moins d’espaces possibles même s’ils arriveront à s’en créer. Et surtout ensuite se projeter et aller attaquer dès qu’on peut, ça c’est important. C’est de parfois les faire courir vers leur but. Je crois qu’on a en plus des arguments offensifs avec de la vitesse et du talent pour aller les embêter. Donc il faudra bien défendre, et placer des attaques bien tranchantes ».

 

ARL

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des