Gaëtan Huard : « C’est un joueur de classe internationale, il joue dans un fauteuil »

Otavio

 

Depuis son arrivée, Otávio impressionne les observateurs et les supporters des Girondins. Cette fois, c’est Gaëtan Huard qui encense le jeune milieu de terrain défensif brésilien. « A chaque match où je l’observe, il est très intéressant… On dirait « petit Lulu » (Philippe Lucas, ndlr) qui est toujours bien placé, il lit le jeu merveilleusement bien… Il voit avant de recevoir et ça c’est essentiel. C’est un signe qui ne se cache pas… C’est un joueur de classe internationale. Au moment où il sait que son partenaire va lui transmettre le ballon, il ne regarde plus aucun des deux, il est déjà en vision périphérique et il a déjà analysé le jeu, le placement, pour savoir s’il n’est pas pressé… S’il est pressé, il fait le crochet qu’il faut, ou le pivot sur lui-même, et il joue derrière en première intention. Il est aussi capable de jouer long, même s’il le fait un petit peu moins sur ses dernières prestations. Ça ne peut que monter en puissance et être très bénéfique pour l’équipe […] C’est le poste qui fait ça. Il est assis dans son fauteuil – c’est une image – devant la défense, il a le jeu face à lui, et il bénéficie du jeu des autres devant lui pour se positionner. En plus il est intelligent… Généralement, au Brésil, les défenseurs sont très bons, les axiaux sont très bons, les latéraux aussi. L’adaptation est plus rapide pour lui parce qu’il n’a pas d’obligation de marquer, l’obligation d’être toujours au marquage défensif sur un ailier, il n’a pas d’apport offensif à faire… Je crois que c’est un registre de culture chez eux qui est très fort, autant les récupérateurs que les défenseurs centraux. Il n’est jamais battu, il tacle rarement, il est toujours debout… On a l’impression qu’il joue dans un fauteuil… C’est facile pour lui. Quand tu as cette culture et cette intelligence tactique, quelque chose qui est inné chez eux. Après, il a plus de facilités parce qu’il a une aisance technique aussi […] En plus il a un état d’esprit leader… Il y a beaucoup de brésiliens aussi donc c’est plus facile de s’intégrer. Tout comme le fait que l’équipe tourne, c’est plus facile. Je crois que tous les signaux sont au vert pour qu’il ait une adaptation parfaite ».

 

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des