Philippe Fargeon : « Il s’est rendu compte qu’il avait à donner avant de recevoir »

Malcom

 

Questionné sur l’homme en forme du côté des Girondins en ce début de saison, MalcomPhilippe Fargeon trouve qu’il a progressé dans son jeu en étant plus collectif que la saison dernière, et en étant aussi désormais plus attendu. « L’année dernière, on attendait surtout Jérémy Ménez… Peut-être que Malcom a pris conscience qu’il avait du potentiel, qu’il a pris aussi conscience que c’était un sport d’équipe. Il a appris et il a compris que s’il voulait être bon, progresser et trouver un grand club, il fallait qu’il soit complètement dans le collectif […] Le fait qu’il reste à Bordeaux est une décision qui est tout à son honneur, à son entourage, et au club de l’avoir gardé. Il s’est rendu compte qu’il avait à donner avant de recevoir, et je crois que c’est une bonne mentalité ».

 

A l’inverse, Jonathan Cafú est un peu moins en vue, la faute à une équipe qui ne tourne pas sur les ailes offensives. Mais le consultant demande du temps, celui de l’acclimatation. « Il y a une période d’adaptation aussi, il y a la langue, il vient d’un autre championnat. Et pour trouver une place dans le domaine offensif, ce n’est pas facile, parce qu’il y a François Kamano meilleur passeur, Malcom, un nouvel attaquant qui est arrivé… Il faut qu’il apporte en rentrant de temps en temps. Il faut un peu de temps d’adaptation. Il a montré ses qualités […] Il aura une carte à jouer, mais on joue à onze. Il faut qu’il prenne le temps d’arriver, de prendre sa place petit à petit. Il faut du temps au temps ».

 

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever

Laisser un commentaire