Jocelyn Gourvennec : « Malcom a compris que c’était important pour Nico d’ouvrir son compteur but »

Nicolas De Préville

C’est un des sujets du moment après l’épisode du pénalty de Neymar et Edinson Cavani contre Lyon. Jocelyn Gourvennec, lui, est pour une hiérarchie en ce qui concerne les tireurs de pénalty. « Pour moi, il faut une hiérarchie, mais après ça se passe en bonne intelligence. Non, je n’ai pas changé la hiérarchie (sourire). Contre Guingamp, c’était Malcom numéro 1, et Nicolas De Préville numéro 2. Le pénalty a été sifflé, ils ont discuté ensemble, et Malcom a compris que c’était important pour Nico d’ouvrir son compteur but parce qu’il vient d’arriver et parce que c’est un attaquant. Il l’a laissé tirer en bonne intelligence […] Ce qui m’a dérangé avec Cavani, c’est qu’il était déjà parti dans sa routine, qu’il commençait déjà à poser son ballon, et qu’on l’a interrompu dans sa routine. Une fois que le ballon est en mains, c’est terminé, il ne faut plus venir le voir, il faut le laisser… Qu’il y ait des discussions avant, peut-être, mais une fois qu’il est sa routine c’est très important… C’est ça qui était gênant ».

 

BeIN Sports

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des