Antoine Kombouaré : « La qualité individuelle des joueurs de Bordeaux a fait la différence sur la durée »

Jocelyn Gourvennec, Antoine Kombouare

 

Grâce à ARL, nous vous proposons une réaction complète d’Antoine Kombouaré après la défaite de son équipe sur la pelouse des Girondins de Bordeaux (3-1). Voici ci-dessous les propos donc de l’entraîneur de l’EAG.

 

C’est de la déception, de la frustration parce qu’il y a eu une très bonne entame de match. On ne prend pas l’avantage. Après, on est menés au score, j’allais dire logiquement parce que la deuxième partie de cette première mi-temps, elle n’est pas très bonne, il y a eu beaucoup de déchets. Bordeaux prend l’avantage logiquement. On fait une très bonne rentrée en seconde période, on revient au score, on a le sentiment de faire le plus dur et on n’a pas retenu la leçon de Lyon. On a encore concédé un deuxième et un troisième dans les arrêts de jeu. C’est ce deuxième but qui nous fait mal. C’est toujours mieux de marquer dans les trois premières minutes quand tu as cette opportunité exceptionnelle. Pour preuve c’est que derrière on a encore eu des situations pour aller de l’avant, on a eu de grosses occasions. Nous n’avons pas été capables de faire plus douter Bordeaux avec l’ouverture du score. Après, on a baissé de pied physiquement, mentalement on a un pris un petit coup parce qu’après Bordeaux a sorti la tête de l’eau et ils ont marqué logiquement. Cette seconde période, l’idée c’était de tout de suite bien rentrer et on a fait ce qu’il faut pour revenir au score mais on est retombés dans nos travers. On a laissé le ballon à Bordeaux et on n’a pas été capables de mieux le tenir et de se positionner un petit peu plus haut pour aller faire mal à cette défense parce qu’il y avait vraiment des coups à jouer. Après la qualité individuelle des joueurs de Bordeaux a fait la différence sur la durée. On est bousculés et tout de suite on est menés au score et il y a un score lourd à la mi-temps mais l’idée c’était de tout de suite surprendre cette équipe, d’aller jouer tout de suite très haut chez eux, de peser sur cette défense. Je pensais qu’il y avait des possibilités. C’est ce qu’on a fait, on a continué à pousser. Kamara a eu des occasions, Jimmy Briand, le petit Marcus Thuram encore mais voilà, on n’a pas été capables de concrétiser ce début de match, ce très bon début de match. On n’est pas loin, ce n’est pas mal ce qu’on offre même si là je pense qu’il y a eu trop de déchets dans ce match de notre part. Sur le plan technique, on peut faire beaucoup mieux. Forcément que quand on perd des ballons dans des zones où quand Bordeaux les récupère et est capable d’amener des contres, de la vitesse, de la profondeur et après de la justesse sur le plan technique pour finir… Après mentalement on a baissé de pied. Quand vous n’arrivez pas à poser le ballon, le jeu un peu plus, vous prenez des contres, des vagues parfois et vous finissez par le payer. C’est l’histoire de ce match. Il y a beaucoup de déception. Au départ, on a fait ce qu’il faut en termes de composition d’équipe, de schéma pour tout de suite poser des problèmes. Mais quand vous n’êtes pas efficaces, Bordeaux a fait le dos rond, ils ont laissé passer l’orage et puis ils ont saisi leurs chances.

 

ARL

Retranscription Girondins4ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des