Daniel Riolo : « Bordeaux a en effet le profil d’un Nice de l’an dernier »

Laisser un commentaire