Benoit Costil raconte son face-à-face avec Jimmy Briand

bandicam 2017-09-23 21-19-08-550

 

Auteur d’un arrêt déterminant sur penalty devant Jimmy Briand, le gardien de but bordelais Benoit Costil raconte ce moment et comment il a vécu le reste de la rencontre. « Sur le penalty, je n’avais aucune certitude. J’ai essayé de me mettre dans la tête de Briand. Je suis persuadé qu’il pensait que j’irais à droite puisque sur les derniers penalties j’ai plongé à droite. Je pense que Jimmy est meilleur s’il croise son tir. J’avais donc de meilleures chances de le sortir s’il décroisait. Cela a marché, tant mieux pour moi. J’ai partagé ma réussite avec ceux qui étaient sur le banc, avec Jérôme Prior et Franck Chaumin. Le public m’a acclamé sur le coup franc, c’est très bien, il faut laisser le temps au temps. Les choses vont se mettre en place. On a tous une certaine sensibilité. Vous pouvez être sensible au fait d’être sifflé. Quand vous êtes applaudi, vous allez le ressentir et cela va vous toucher également ».

 

Sud Ouest

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des