François Kamano : « J’ai suivi le ballon jusqu’au bout, et il fallait être lucide pour la mettre au fond »

Laisser un commentaire